Eau: la pénurie mondiale

Filed in Général by on 10 mars 2014 0 Comments

Par Lloyd’s  et World Wildlife Fund

Résumé

Les risques industriels liés à l’eau s’invitent rapidement dans les salles de réunion et dans le domaine de gestionnaires de risques. Quelques cas de grande envergure ont alerté les chefs d’entreprise sur ces risques et certaines firmes réagissent déjà, en cherchant à mettre en place des systèmes pour comprendre et faire face aux risques liés à l’eau, que ce soit pour leurs opérations, leurs chaînes et leurs marques approvisionnement.

La sensibilisation grandissante du public et des entreprises au changement climatique pendant la dernière décennie a apporté une large attention sur l’eau comme une ressource clé menacée. Une conférence de Goldman Sachs en 2008, « Cinq Risques Majeurs », a défini la pénurie d’eau comme catastrophe mondiale dont la portée serait supérieure à la flambée des prix alimentaires et à l’épuisement des réserves énergétiques au cours du XXIe siècle.

La plupart des entreprises auront du mal à gérer seules l’ensemble de leurs risques liés à l’eau . Compte tenu de la complexité des questions et de l’importance politique et sociale de l’eau, un partenariat avec la société, ainsi qu’avec d’autres entreprises et le secteur public, sera nécessaire. Le présent rapport décrit brièvement la nature du risque autour de l’eau et met en évidence comment les entreprises peuvent mieux gérer ce risque croissant. Le rapport met l’accent sur la pénurie d’eau comme principal problème mondial touchant l’entreprise, mais des problèmes similaires surgissent souvent lorsque la qualité de l’eau présente des risques pour les entreprises.

Préface du Dr Richard Ward, Directeur Général chez Lloyd’s

‘La question de la rareté de l’eau prend un nouveau tournant. Pendant un certain temps, elle a été principalement considérée comme faisant partie de la suite de questions liées au changement climatique, mais, ainsi que les émissions de carbone, elle acquiert rapidement sa propre identité et exige désormais une attention particulière des gestionnaires de risques dans leurs activités commerciales et pour leurs chaînes d’approvisionnement.

Cependant, comme le présent rapport l’énonce, le problème de l’eau n’est pas celui du carbone. L’eau a un caractère unique et très variable, comme ressource partagée, nécessaire à la fois pour vivre et prospérer. Inondations et sécheresses peuvent se succéder rapidement et de façon rapprochée.

Lloyd, premier assureur sur le marché mondial, a de bonnes raisons de porter une attention particulière aux inondations et aux sécheresses. Mais ce rapport n’est pas seulement pour le marché de l’assurance, ou uniquement préoccupé par les risques physiques de trop, ou pas assez d’eau. Il couvre un large éventail de questions relatives à l’utilisation de l’eau pour le gestionnaire de risque d’aujourd’hui. Etes-vous confiant dans votre capacité à maintenir un approvisionnement régulier en eau? La gestion de l’eau de vos fournisseurs pourrait-elle porter préjudice à votre marque ou sa réputation? Quelles nouvelles régulations pourraient être imposées sur la façon dont votre entreprise gère l’eau?

Article original ici (menant au lien du rapport)

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *