Le rapport de l’enquête sur la perception des risques pandémiques

Filed in Rapport by on 28 juillet 2008 0 Comments

PRIMO a le plaisir de vous proposer au téléchargement les résultats de l’enquête sur la perception par les  entreprises et les collectivités locales  de leur niveau de préparation  à une éventuelle crise pandémique. Cette étude a été réalisée en Avril 2008.

Voici l’introduction du rapport :

 

Dans la note de réflexion que nous avons publiée en février dernier, nous faisions le constat que la dernière pandémie en date, en 1968, a causé dans une relative indifférence 18 000 morts et une surmortalité de plus de 30  000 décès en France, soit deux fois plus que la canicule de 2003 qui a, elle, suscité de légitimes réflexions.

Nous en déduisions que la sensibilité de l’opinion avait donc changé,et que les progrès réalisés par la médecine avaient pour contrepartie une moins grande acceptabilité des catastrophes sanitaires.

Nous avons voulu savoir si ce changement sociétal était pris en compte, et si les entreprises petites et grandes ainsi que les collectivités locales y avaient trouvé une source de motivation pour préparer de la façon la plus efficace leur réponse à une possible pandémie.

Le sondage que nous avons réalisé en ce mois d’avril 2008 montre que si l’effort est réel, les difficultés sont nombreuses et la route est encore longue avant de pouvoir affrmer que la société française est prête à faire face à ce type de péril.

Une des difficultés  tient au  fait que nous  travaillons, pour  la plupart d’entre nous, sur des perceptions  : perception que le travail a été fait, perception que les fournisseurs et sous-traitants sont préparés. Ces perceptions varient selon le degré d’implication des personnes interrogées dans les plans de continuité élaborés.

Les résultats de cette étude montrent que là où certains considèrent que leurs partenaires ont des plans de continuité d’activités en place, ceux qui répondent très probablement au nom de ces mêmes partenaires sont beaucoup moins affrmatifs.

Cette observation conduit au principal enseignement que je retire de cette étude  : il est important que nous puissions disposer rapidement d’une grille d’évaluation factuelle qui permette à chaque intervenant de se positionner clairement et à nous tous d’apprécier l’état de préparation “réel” des entités dont nous dépendons. Cela sera un axe d’action pour Primo dans l’année qui vient.

Bonne lecture,
Gérard COMBE
Président Primo France

Téléchargez le rapport complet

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *